VINEUIL SPORTS BASKET

BILAN DE LA SAISON avec Guillaume DUBOIS

Coach, pour une première saison à la tête de l’équipe, on peut dire que ça s’est bien passé !
 
En terme de classement, c’est évident qu’on pouvait difficilement mieux faire (rires). Je savais où je mettais les pieds puisque j’ai suivi le groupe depuis le début. Les garçons m’ont vraiment facilité la tâche en respectant la place de chacun, c’est un plaisir d’avoir pu vivre cette expérience avec eux.

D’après toi, quelles ont été les clés de cette saison réussie ?

Déjà, on a pu s’appuyer sur le vécu collectif que l’équipe a construit depuis plusieurs saisons et à ce titre, je veux rendre hommage au travail de fond effectué par Christophe. Ensuite, il faut avouer qu’on est tombé dans une poule ouverte où seul Juvisy a vraiment dominé les débats. On connaissait en plus 6 équipes pour les avoir déjà affrontées la saison dernière. Enfin, les arrivées de Pierre, Johan, Maxime et Ismaël ont parfaitement complété le groupe qui me paraissait plus équilibré que les saisons précédentes.

Entre nous, tu visais vraiment la 2ème place ?

C’est un peu bateau ce que je vais dire, mais quand on commence un championnat, on a forcément l’ambition de terminer à la meilleure place possible. Donc personnellement, je visais un top 5. Et malgré nos 2 défaites lors des 3 premiers matchs (à Evreux et contre Juvisy), les victoires se sont enchaînées à partir du déplacement à Malakoff avec pourtant un calendrier qui nous proposait 4 déplacements de suite au mois de novembre ! Quand tu es 2ème à la trêve de Noël, forcément tu espères conserver cette position...

Donc on peut dire que vous ne l’avez pas volée !

Certainement pas ! Quand on regarde notre parcours, on s’aperçoit qu’on a battu toutes les équipes classées à partir de la 6ème place à l’aller comme au retour, on a battu également toutes les équipes de tête à domicile sauf Juvisy, et on a perdu chez les 4 gros de la poule que sont Juvisy (1er), Val de Seine (3ème), Evreux (4ème) et Marly-le-Roi (5ème), tout en gardant le point-average particulier sur ces équipes... sauf Juvisy puisqu’on perd 2 fois contre eux. Deuxième avec 5 défaites, ça me parait logique.

Ça te donne forcément des ambitions nouvelles pour la saison prochaine...

On a encore quelques objectifs cette saison avec la finale de la coupe du Loir-et-Cher le 4 juin avant de penser totalement à la suivante. Sincèrement en NM3, il est difficile de donner des objectifs tant qu’on ne connait pas la composition de notre poule. Le principal, c’est que l’équipe vive bien et que les victoires suivent ! L’intersaison est toujours un moment important, donc attendons le mois d’août et on verra si on peut rééditer la même performance que cette année...

Une dernière question : donc tu rempiles ?

(sourire) C'est prévu comme ça en tout cas !


 

FIN DE LA SAISON

Suite à l'indisponibilité de notre webmaster, nous n'avons pas été en mesure de publier le résumé des 3 derniers matchs de la saison ponctués par autant de victoires face à Barjouville (88-68), puis à Bonconseil (58-67) et enfin pour finir face au Mée (85-69).

Notre équipe termine donc à la 2ème place du classement avec un bilan de 17 victoires pour 5 défaites, à seulement un petit point du leader Juvisy (18v/4d) qui accède donc à la Nationale 2.

Félicitations à Guillaume Dubois et ses joueurs pour cette saison au-delà des objectifs initiaux et rendez-vous l'année prochaine !


 

samedi 12 mars : réception de viry-châtillon

Vineuil SB / ES Viry-Châtillon : 78-59 (19-16, 19-17, 26-11, 14-15).

Les semaines se suivent et se ressemblent pour notre équipe première, matchs à domicile = victoire au bout. A la différence près que cette fois-ci, il n'y a pas eu besoin d'un final au cordeau pour venir à bout de la lanterne rouge Viry-Châtillon, comme ce fut le cas face à Trappes et Marly-le-Roi les semaines précédentes.

Mais attention, l'écart final de 19 points ne doit pas occulter les difficultés vinoliennes de se mettre en route ! Menant de 5 points à la pause (38-33), c'est surtout à cause de la maladresse de nos adversaires aux lancers-francs (8/20 en 1ère MT) que les locaux avait pris les commandes du match. Car tout était poussif : une intensité défaillante, un contrôle du rebond absent... et surtout des franciliens qui jouaient crânement leur chance à l'image de Schumacher, omni-présent des 2 côtés du terrain et qui devenait rapidement le chouchou du public. Au retour des vestiaires, on attendait alors une réaction d'orgueil des vinoliens, mais il fallu attendre 3 minutes, le temps pour Viry-Châtillon d'égaliser à 42-42 (23ème minute). A partir de là, les joueurs de Guillaume Dubois sortèrent enfin de leur torpeur pour passer un rédhibitoire 22-2 en 7 minutes pour mener 64-44 à la fin du 3ème QT. Le match était plié, le rythme du 4ème QT fut à l'image des 2 premiers... tranquille ! Mais l'essentiel était acquis grâce à ce coup d'accélérateur de la 23ème à la 30ème minute.

Encore une victoire à gagner pour valider définitivement notre 2ème place au classement, peut-être dès le prochain match avec la réception de Barjouville dans un derby du Centre qu'on espère plus rythmé que ce match face au dernier de la classe.

La marque :

Vineuil : Guillaume 7, Camara 4, Brochard 14, Delourme 12, Dolbeault 16, Lima 6, Akoman 0, Atepou 10, Chevallier 6, Cizeau 3.

Viry-Châtillon : Cauderlier 7, Schumacher 15, Soares 2, Marin 3, Doré 16, Valter 0, Gerance 4, Birba 12.



La Nouvelle République (samedi) :

Ce serait dommage de décompresser trop tôt

Deux défaites de moins que leurs poursuivants à quatre journées de la fin du championnat. Encore trois matchs à domicile à jouer dont celui de ce soir face à une équipe de Viry-Châtillon qui ne se fait plus d'illusions sur son avenir en N3. On ne voit vraiment pas comment la deuxième place pourrait échapper aux Vinoliens. Une sensation que Guillaume Dubois tient tout de même à nuancer. « L'an passé, à peu près à la même période de l'année, nous avions perdu à domicile contre Neuville… qui n'avait pas encore gagné un match de la saison, rappelle le coach loir-et-chérien. Quant à l'équipe de Viry que nous allons recevoir, ce n'est peut-être pas la plus talentueuse de la poule, mais elle a des grands gabarits et elle nous avait posé des problèmes à l'aller. On avait gagné de 14 points (76-90) mais cela n'avait pas été une balade de santé, on était même menés à la mi-temps… » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Un peu poussif, mais ça passe...

Longtemps tenus en échec par la lanterne rouge, les Vinoliens ont fait la différence en sept minutes, dans le troisième quart-temps.

Ce n'était pas le match de l'année… Quelques minutes après la victoire de son équipe face à Viry-Châtillon, c'est par ces quelques mots que Guillaume Dubois a commencé le texto qu'il allait adresser à tous ceux qu'il tient régulièrement informés des performances de son équipe.
 
Non, ce n'était pas le match de l'année, on vous le confirme. Ce n'était en tout cas pas celui qu'attendaient les supporters de Marcel-Carné, convaincus que leurs favroris n'allaient pas faire qu'une bouchée d'une formation de Viry-Châtillon venue en Loir-et-Cher avec huit joueurs seulement et qui n'a plus aucune illusion à se faire sur son avenir en N3. « Le problème, c'est qu'on n'a pas fait ce qu'il fallait pour se rendre les choses faciles, reconnaissait le coach vinolien, peu après le dernier coup de buzzer. On a joué en marchant pendant toute la première mi-temps et on a été dominés au rebond… » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (lundi) :
 
Encore un petit effort...

Viry-Châtillon a fait jeu égal avec Vineuil pendant 23 minutes (42-42), samedi soir au gymnase Marcel-Carné. Et les Franciliens ont ensuite remporté le dernier quart-temps (14-15). Le problème, c'est qu'entre-temps, les joueurs de Guillaume Dubois leur ont infligé un cinglant 22-2 en l'espace de sept minutes (score final 78-59). A trois journées de la fin du championnat, les Loir-et-Chériens comptent donc toujours deux longueurs d'avance sur Evreux et sur Val de Seine, des équipes sur lesquelles ils ont l'avantage au point average particulier. Un nouveau succès, samedi prochain, toujours sur le parquet de Marcel-Carné, pourrait donc leur permettre d'assurer définitivement leur deuxième place du groupe. Ce succès, il faudra l'obtenir dans le cadre du derby qui opposera Vineuil à Barjouville. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 13 février : déplacement à val de seine

Val de Seine / Vineuil SB : 78-74 (15-18, 21-26, 21-13, 21-17).

Ce déplacement à Val de Seine - comprenez une entente entre Sèvres et Boulogne-Billancourt dans les Hauts de Seine (92) - pouvez permettre aux vinoliens de prendre une vraie option sur le podium et sur la 2ème place de la poule G, à condition de revenir avec un résultat positif. Malheureusement, ce ne fut pas le cas mais il ne s'en est pas fallu de grand chose pour que le résultat soit différent !

En 1ère mi-temps, les visiteurs vont prendre les commandes - malgré les sorties sur blessure de Pierre Brochard et de Johan Dolbeault - grâce notamment à la belle réussite d'Erwan Delourme (17 points à la pause). Val de Seine ne s'en remet qu'à son meneur de jeu Gassama pour rester dans le match alors que les vinoliens mènent de 8 points à la pause (36-44). Au retour des vestiaires, le match change de physionomie lorsque les locaux changent leur défense. Ces derniers passent en zone et même zone-press sur panier marqué... les vinoliens ont toutes les peine du monde à trouver des solutions offensives, ce qui permet aux franciliens de revenir à égalité à la fin du 3ème QT (57-57). Ils prennent ensuite les commandes du match jusqu'à +9 (69-60 à 4 minutes du terme). On se dit que la messe est dite... mais Maxime Guillaume sort de sa boîte pour rentrer 2 gros shoots à 3 points et permettre à son équipe de revenir à -2 (76-74) à 30 secondes de la fin ! Les vinoliens font ensuite un stop défensif mais sur le rebond, les arbitres sanctionnent Antso Ranzafindrabé alors que c'est son adversaire qui avait fait faute. La possession revient donc à Val de Seine, qui score sur l'action suivante et remporte le match au forceps (78-74).

Nos adversaires reviennent donc à égalité au classement avec un bilan de 11 victoires pour 5 défaites. Mais la victoire de 18 points au match aller nous permet de conserver notre 2ème place, avant une mini-trêve d'une semaine et un mois de mars où notre équipe jouera 4 fois de suite à domicile... à commencer par la réception de Trappes le 27 février.

La marque :

Val de Seine : Koubatila 2, Gassama 25, Urbin 8, Voyer 10, Baltaze 17, Baudoin 5, Guirassy 6, Paraiso 3, Ndoye 2, Mendy 0.

Vineuil : Camara 3, Razafindrabé 6, Brochard 0, Delourme 20, Dolbeault 0, Lima 6, Guillaume 9, Atepou 15, Chevallier 15, Cizeau 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Vineuil veut écarter Val de Seine de la deuxième place

La seule incertitude planant sur ce déplacement à Sèvres face à Val de Seine, hormis l'issue de la rencontre évidemment, concerne la participation de Pierre Brochard. « Il s'est blessé dans la semaine à l'entraînement et ressentait une pointe derrière la cuisse, confie Guillaume Dubois. Si jamais il ne pouvait pas assurer sa place dans l'équipe, il serait remplacé en nombre par Houmenou. » Pour le reste, les Vinoliens ont bien réagi le week-end dernier à domicile face à Malakoff après leur déconvenue une semaine auparavant chez le leader Juvisy, et semblent donc revenus à de meilleures intentions. De bon augure pour la rencontre de ce week-end qui s'annonce déjà déterminante dans la poursuite des objectifs vinoliens : sceller le podium avant d'aller chercher, peut-être, la deuxième place définitivement. Une victoire ce samedi écarterait donc déjà un des quatre autres prétendants (Val de Seine, Évreux, Marly, Trappes) à cette deuxième place. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil s'incline mais conserve le panier-average

Ce matin, les Vinoliens sont toujours deuxièmes de la poule G de Nationale 3. Mais ils ne sont pas seuls à compter onze victoires pour cinq défaites puisque leurs tombeurs, samedi soir, Val de Seine, sont revenus à leur hauteur. Heureusement, les protégés de Guillaume Dubois ont réussi à préserver le panier-average du match aller (+18) puisqu'ils ne se sont inclinés dans les Hauts de Seine que de quatre points (78-74).
Ils auraient peut-être même pu espérer mieux si un coup de sifflet " généreux " du corps arbitral à quelques secondes de la fin de la rencontre, n'avait pas privé d'un rebond défensif Antso Razafindrabe. A lieu de récupérer le ballon, les Loir-et-Chériens ont dû faire faute sur la remise en jeu pour envoyer les Franciliens sur la ligne des lancers francs. [...]
 

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
Vineuil n'a pas tenu jusqu'au bout !

Bien repartis après la claque reçue chez le leader juvisien, les Vinoliens avaient l'opportunité de faire d'une pierre, deux coups, en cas de succès dans les Hauts-de-Seine, samedi. D'une part, ils confortaient leur place de dauphin au classement et, d'autre part ils reléguaient Val de Seine à deux victoires. Hélas pour les Loir-et-Chériens, ce scénario favorable n'aura duré que 31 minutes. Bien qu'ayant dû se passer des services de Brochard puis Dolbeault, tous deux sortis sur blessure avant la pause, les Vinoliens maîtrisèrent bien leur sujet en première période. Sous la houlette d'Erwan Delourme, Vineuil compta jusqu'à onze longueurs d'avance, suite à la 17ème réalisation de son meneur (31-42, 18ème). Encore mené de huit points au moment de repasser par la case vestiaires (36-44), Val de Seine profita de cet intermède pour opter pour une défense de zone. Poussés par leur petite salle, profitant de deux rotations visiteuses en moins ainsi que d'une adresse vinolienne qui fléchissait alors, sans doute sous l'effet de la fatigue, les Franciliens revenaient à hauteur à l'appel de la dernière reprise (57-57, 30ème). Appuyant là où ça fait mal, les Alto-Séquanais prenaient les clés du camion (72-64, 36e). Deux tirs primés de Guillaume relançaient le suspense (76-74, 39ème). Hélas, pour les Loir-et-Chériens, une décision d'arbitrage privait ensuite Razafindrabe d'un rebond défensif qui semblait correct et, les locaux pliaient l'affaire dans la foulée (78-74). [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 23 janvier : réception de malakoff

Vineuil SB / USM Malakoff : 78-57 (21-16, 19-21, 16-16, 22-4).

La victoire des vinoliens face à Malakoff est logique, mais elle a mis du temps à se dessiner, la faute à des adversaires qui ont chèrement vendu leur peau mais qui ont fini par craquer dans les 10 dernières minutes. Si Vineuil a fait la course en tête dès les premières minutes, Malakoff est toujours resté au contact, n'étant mené que de 3 points à la pause (40-37) et à la fin du 3ème QT (56-53). Il a fallu une grosse accélération dans le dernier QT pour laisser nos adversaires sur le carreau, incapables de tenir la cadence jusqu'au bout. La victoire de près de 20 points au final peut paraître sévère vu la physionomie du match même si elle est globalement logique.

Il faudra certainement être plus rigoureux et constant la semaine prochaine avec un déplacement important à Val de Seine, actuellement 3ème de la poule.

La marque :

Vineuil : Guillaume 2, Camara 2, Razafindrabé 8, Brochard 21, Delourme 17, Dolbeault 15, Akoman 2, Atepou 2, Chevallier 4, Cizeau 5.

Malakoff : Seychelles 2, Arteaga 9, Freire Cabral 13, Khiari 8, Pineau 3, Lucky 9, Henry 2, Rebotier 7, Denys 2, Telep 2.


 

samedi 30 janvier : déplacement à juvisy

Alerte Juvisy / Vineuil SB : 95-64 (23-14, 28-11, 17-17, 27-22).

Le choc au sommet de la poule G de Nationale 3 a eu lieu... sans avoir lieu ! Le leader Juvisy avait à coeur d'assommer la concurrence, le suspense aura duré 6 petites minutes (8-9), avant que les essoniens ne prennent leur envol pour balayer des vinoliens KO debout sur la suite de la première mi-temps, atteinte sur le score sans appel de 51-25 ! Incapables de résister à la pression adverse, dominés aux rebonds, pris de vitesse, les verts n'ont pas existé durant ce laps de temps entre la 6ème et la 20ème minute (43 à 16 sur cette période). Les absences programmées de Moïse Camara mais pas prévue de Christ Atepou (problème de licence) n'ont pas aidé pour rivaliser athlétiquement à nos adversaires.

A la pause, le coach Guillaume Dubois a simplement demandé de terminer le match du mieux possible, de jouer sans pression et de saisir chaque opportunité tant en attaque qu'en défense. Ses joueurs vont appliquer ces consignes durant les 20 dernières minutes, en étant plus efficaces en attaque et d'avantage présents défensivement, contre une équipe locale qui avait malgré tout baissé d'intensité. Le score final de +31 (95-64) est donc entièrement logique, il traduit la différence de niveau entre une équipe taillée pour la NM2 et une autre qui fera tout pour rester sur le podium le plus longtemps possible. Pour cela, il faudra relancer la machine avec la réception de Malakoff le 6 février, qui a grand besoin de points vu sa position actuelle au classement (1er relégable).

La marque :

Juvisy : Gbadjale 10, Mbengue 3, Broliron 9, Michel 4, Bique 16, Jugnet 11, Vitalien 6, Rafai 11, Morteau 17, Diakité 8.

Vineuil : Houmenou 2, Razafindrabé 15, Brochard 5, Delourme 6, Dolbeault 2, Leroy 9, Lima 11, Guillaume 2, Atepou -, Chevallier 12.



La Nouvelle République (samedi) :

Les Vinoliens vont défier le leader Juvisy

Un match entre le premier et le deuxième a toujours une saveur particulière. Et on devrait se régaler, ce soir à Juvisy. Le club local a d'ailleurs appelé au soutien massif de ses supporters dans le combat qui l'opposera aux Vinoliens. A Juvisy, on sait que le challenge est relevé et le match loin d'être joué. « J'ai le souvenir d'un match aller de début de saison où nous n'étions pas prêts, confie Guillaume Dubois. C'était le deuxième match de Pierre (Brochard), le premier de Christ (Atepou). » Au bout, ce fut la défaite (51-65), « mais on avait pas mal défendu », ajoute Guillaume Dubois. En effet, Vineuil reste la meilleure opposition à Juvisy en termes défensifs. « Le problème, c'est qu'on était dans le dur offensivement. Je regrette d'avoir rencontré cette équipe aussi tôt dans la saison. » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Broyés par le leader !

Dans le match au sommet, les Verts n’ont pas pesé bien lourd. Ils sont désormais relégués à trois victoires de leur bourreau.

Pour une fois, hier soir, la vétuste salle du gymnase Jules-Ladoumègue de Juvisy-sur-Orge affichait complet. Il faut dire que l'affiche proposée, avec le leader qui recevait son dauphin Vineuil, avait de quoi attirer le chaland. Et les supporters du club essonnien ont été servis, leur équipe ayant littéralement dévoré son hôte. + 9 à l'issue du premier quart temps (23-14) et un match déjà plié à la pause après que M'Bengué, sans opposition, eut rentré un dernier panier à trois points (51-25, 20ème). C'est le grand écart en faveur des joueurs de l'Alerte, qui à mi-parcours ont scoré plus du double de points que leur adversaire !
 
 
La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
Tout n'est pas si noir pour Vineuil
 
Les Vinoliens se sont fait bouger, samedi sur le parquet du leader Juvisy (défaite 95-64). En temps normal, une victoire paraissait déjà compliquée (mais pas impossible) en région parisienne, mais sans Camara ni Atépou, voilà qui conférait carrément au sacrifice. Et ce, sans minimiser la part des autres… « Nous avons clairement manqué notre rendez-vous, même si j'aurais aimé tomber avec toutes nos armes, regrettait l'entraîneur vinolien Guillaume Dubois. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 23 janvier : réception d'évreux

Vineuil SB / ALM Evreux 2 : 80-62 (16-17, 21-14, 22-13, 21-18).


Privés de deux de leurs joueurs majeurs, le meneur Castard (jeune patron de son équipe) et l'intérieur Gueye (22 points au match aller), les réservistes d'Evreux se présentaient amoindris à Marcel Carné. Mais certainement pas déboussolés car il a fallu toute la concentration et le sérieux des vinoliens pour remporter une victoire logique mais plus difficile que le score pourrait le laisser penser. En début de match, les visiteurs jouent crânement leur chance face à des locaux pas encore à 100 %. Lavieille, Dolomingo et Adin tiennent leur équipe à flot durant le 1er QT (16-17), avant que les vinoliens ne prennent finalement l'ascendant juste avant la pause pour mener de 6 points après 20 minutes de jeu (37-31). C'est au retour des vestiaires que le match va défitivement tourner en faveur des verts, 2 paniers primés de Pierre Brochard suivis de 2 paniers primés de Maxime Guillaume envoient les jeunes ébroïciens à -20 (55-35) à la 26ème minute. On s'attend à une fin de match en roue libre, mais il n'en est rien ! Evreux ne lâche pas le morceau et refait la moitié de son retard pour revenir à -9 (61-52, 33ème).  Après un temps-mort de Guillaume Dubois, les vinoliens remettent de l'ordre dans la maison verte pour contrôler la fin du match et s'imposer au final de 18 points (80-62), ce qui leur permet au passage de reprendre le "point-average" sur leurs adversaires du soir (défaite de 8 points au match aller).

Cette victoire permet de creuser l'écart sur Evreux, la 5ème place est désormais à 3 points (+ le point-average), la 4ème place (Marly-le-Roi) à 2 points et la 3ème place (Val de Seine) à 1 point derrière les vinoliens. De bon augure dans l'objectif de vérouiller un strapontin sur le podium en fin de saison... Si l'on continue à regarder derrière, le prochain match nous propose de jouer le leader Juvisy chez eux pour un choc entre les 2 premiers de la poule ! Il n'y aura rien à perdre sur ce match, juste à prendre du plaisir et essayer de faire douter les leaders.

La marque :

Vineuil : Houmenou 0, Razafindrabé 8, Brochard 12, Delourme 11, Dolbeault 4, Leroy 5, Lima 3, Guillaume 12, Atepou 13, Chevallier 12.

Evreux : Lavieille 16, Artigas 0, Dolomingo 16, Matou 4, Adin 11, Niakaté 2, Riothon-Pannetrat 0, Palcy 1, Ferreira-Alves 9, Gomis 3.



La Nouvelle République (samedi) :

Gare aux jeunes espoirs d'Evreux

De là à rêver aller taquiner le leader Juvisy, en match dans une semaine et plus généralement dans le championnat, il n'y a qu'un pas, mais l'entraîneur vinolien Guillaume Dubois veut garder les pieds sur terre : « Notre objectif, pour l'heure, est de verrouiller notre place sur le podium. On fait déjà une saison au-delà de ce qu'on espérait en début de saison. Juvisy, c'est vraiment autre chose et si on avait eu comme objectif d'aller les chercher, on aurait dû commencer par ne pas perdre à Marly le 19 décembre. Non, sincèrement, si on me dit aujourd'hui qu'on terminera le championnat à la deuxième place, je signe immédiatement ! » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Les Vinoliens sont prêts pour aller défier le leader

Le choc aura bien lieu. En s'imposant hier face à Evreux (80-62), les Vinoliens, seuls deuxièmes, se sont offert le droit de disputer un duel au sommet la semaine prochaine à Juvisy. En glanant une dixième victoire en treize rencontres, la neuvième lors des dix derniers matchs, Grégory Chevallier et ses partenaires ont prouvé qu'ils avaient les moyens d'embêter le leader sur ses terres dans six jours. Car s'ils ont un peu peiné en première période face à de jeunes Ebroïciens, ils ont ensuite déroulé dans le second acte pour s'imposer de dix-huit points et prendre leur revanche sur l'une des trois seules équipes qui les avaient battus à l'aller (71-63).
Avant la rencontre, Guillaume Dubois a même eu un léger sentiment de soulagement en constatant les absences de Willis Castard et Sérigné Gueye, deux joueurs majeurs d'Evreux, restés en civil hier sur le banc. [...]
 
La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
A Juvisy sans pression
 
Ils sont là où ils voulaient être. Avant d'aller défier Juvisy, samedi prochain, les Vinoliens occupent toujours seuls la deuxième place du classement. Et s'ils comptent deux défaites de plus que le leader francilien, le succès enregistré avant-hier face à une jeune équipe d'Evreux (80-62) a montré qu'ils possédaient la maturité et la confiance des équipes de haut de tableau, capables de faire la différence après la pause. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 16 janvier : déplacement à ormes

ES Ormes BB / Vineuil SB : 75-79 (13-19, 25-10, 14-29, 27-21, 10-10, 11-17).


Un "derby" est souvent un match particulier dans une saison, celui qu'ont disputé les vinoliens sur le terrain de leurs voisins ormois n'a pas dérogé à la règle ! Un match qui s'est terminé au bout de la nuit après plus de 2h30 d'un combat âpre, finalement remporté par nos joueurs après 2 prolongations (100-106). Le début de rencontre est vraiment à l'avantage des visiteurs qui contrôlent le rythme et l'accès à leur cercle pour mener de 10 points (9-19 à la 8ème minute). A partir de là, tout va se dérégler, les vinoliens se montrent d'un coup trop permissifs en défense et sont en total échec offensif pendant plus de 7 minutes... le temps d'encaisser un sévère 20-0 (29-19 à la 15ème). La mi-temps est atteinte sur le score de 38-29 en faveur des locaux alors que les fautes pleuvent sur nos joueurs (19 fautes vinoliennes contre seulement 9 ormoises sur cette 1ère MT). Dans les vestiaires, le coach Guillaume Dubois demande à ses joueurs de se remobiliser. Il tente également une option défensive en mettant en place une boite sur le meneur adverse, Samuel Vilain. Cette option s'avère payante puisque les locaux ne trouvent plus de solutions offensives, le score passant de 52-41 à 52-58 en fin de 3ème QT puis à 52-61 en début de 4ème QT, soit une série de 20 points consécutifs cette fois-ci en faveur des vinoliens. La confiance a changé de camp, mais Ormes n'a pas dit son dernier mot. Nos adversaires lâchent toutes leurs forces dans la bataille, ils arrivent même à égaliser sur un gros shoot à 3 points de Vilain à 25 secondes du buzzer final (79-79). Sur la dernière possession, le shoot de Pierre Brochard s'échoue sur le cercle, les 2 équipes partent donc en prolongation. Une prolongation dominée au départ par les verts, mais Ayi ne l'entend pas de cette oreille et arrache une 2ème prolongation au buzzer (89-89) ! Antso Razafindrabé se charge alors de mettre les siens aux commandes, puis Maxime Guillaume d'un panier primé assasin à 45 secondes de la fin donnent 3 points d'avance aux vinoliens (98-101). Enfin, Kenny Lima puis Pierre Brochard scellent le succès de notre équipe sur la ligne de lancers-francs alors que tous nos intérieurs (Chevallier, Atepou, Dolbeault et même Delourme) avaient rejoints le banc pour 5 fautes. Victoire finale 100-106 avec 72 fautes sifflées sur l'ensemble des 50 minutes du match (35 contre Ormes, 37 contre Vineuil).

Cette victoire au finish permet aux hommes de Guillaume Dubois de conserver leur deuxième place au classement avant la réception d'Evreux, chez qui ils s'étaient inclinés de 8 points (71-63) au match aller. Il y aura de la revanche dans l'air samedi prochain au gymnase Marcel Carné !

La marque :

Le Mée : Koko 10, Domagala 0, Ayi 23, Tolassy 0, Ngoko 8, Vilain 22, De Almeida 9, Siegler 19, Asselin 9, Der 0.

Vineuil : Houmenou 1, Razafindrabé 15, Brochard 33, Delourme 8, Dolbeault 1, Lima 13, Guillaume 12, Atepou 9, Chevallier 14, Cizeau 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Les Vinoliens confiants mais méfiants à Ormes

De l'ambition. Les Vinoliens s'apprêtent à débuter la phase retour du championnat avec envie et appétit. Seuls deuxièmes après leur succès la semaine passée du côté de Le Mée (75-79) dans une ambiance hostile, Pierre Brochard et ses partenaires peuvent espérer la conserver à l'issue des onze journées encore restantes. Mais il faudra faire au moins aussi bien que lors d'une superbe première partie de saison (8 victoires, 3 défaites). « Mathématiquement, on est quasiment maintenus, explique Guillaume Dubois. On a également réussi à prendre le bon wagon dans les cinq premiers. Juvisy est au-dessus et maintenant on va disputer un mini-championnat à quatre avec Val de Seine, Marly-le-Roi et Evreux qu'on a envie de gagner. Et le mois de janvier sera déterminant. » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Au bout du suspense

Les Vinoliens sont allés chercher un neuvième succès cette saison après deux prolongations sur le parquet ormois.

Il aura fallu deux prolongations et un super Brochard pour que Vineuil s'impose hier à Ormes. De quoi bien commencer l'année et surtout la phase retour de ce championnat de Nationale 3. Mais la tâche ne fut pas aisée car les Loir-et-Chériens alternèrent le bon et le moins bon. Le bon ce fut au cours du premier quart-temps que Erwan Delourme, en capitaine exemplaire, débuta par deux paniers consécutifs. Et Vineuil donna la cadence dans ce premier acte en profitant de la maladresse adverse, tant dans les tirs que dans les lancers. [...]
 
La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
"La victoire est méritée"
 
L'entraîneur vinolien Guillaume Dubois semblait relativement satisfait de l'état d'esprit de ses joueurs à la suite de leur victoire à Ormes ce samedi après deux prolongations (100-106). « La victoire se joue sur un coup de dés sur un scénario invraisemblable. On débute bien puis on ne joue plus. A la pause, j'ai tenté de remobiliser l'équipe et ça a marché. Dans le dernier quart et les prolongations, on a toujours été devant et la victoire est méritée. Il a fallu gérer les fautes qui nous handicapaient. Je félicite les joueurs qui ont su jouer avec leur tête. » [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République



Le match vu par la presse de nos voisins du Loiret (La République du Centre)

Article de présentation du samedi :

L'ES Ormes à l'épreuve de Vineuil

Après la courte défaite à Evreux (72-69), Ormes reçoit Vineuil, le deuxième. Gros match en perspective. Le neuvième accueille le deuxième. A priori une rencontre déséquilibrée. Mais depuis quelque temps, les hommes de Johan Blot ont... [...]

Suite de l'article sur le site de la République du Centre

Article de résumé du dimanche :

La frustration au bout de la nuit

Exemplaires de courage et de tenacité, les Ormois ont été fidèles au rendez-vous. Mais ils ont fini par céder au terme de deux prolongations pathétiques. Sans doute était-il prématuré d'affirmer qu'Ormes abbatait hier soir sa dernière carte... [...]

Suite de l'article sur le site de la République du Centre


 

samedi 9 janvier : déplacement au mée/seine

Le Mée Sports / Vineuil SB : 75-79 (15-17, 26-21, 21-21, 13-20).

Il reste 27 secondes à jouer dans le 4ème QT de ce déplacement délicat au Mée, les deux équipes sont toujours à égalité (75-75), les vinoliens ont la possession de balle après temps-mort. L'arbitre siffle une faute légère sur Pierre Brochard qui ne se prive pas se convertir des deux lancers-francs qui lui sont accordés (75-77). Dernière possession pour les locaux alors qu'il reste 17 secondes sur le chronomètre. Au prix d'une grosse défense et d'un dernier panier sur le buzzer de Christ Atepou, les vinoliens signent donc leur 8ème victoire de la saison, l'une des plus compliquée. Car avant ces 27 dernières secondes, le match avait été accroché de bout en bout : que ce soit au score puisque l'écart n'a jamais dépassé les +8 en faveur de Vineuil (38-30 à la 18ème) ou du Mée (62-54 à la 27ème), ou même sur le terrain avec plusieurs accrochages entre joueurs et en tribunes avec une ambiance très hostile... Bref, tout ceci rend la victoire d'autant plus belle et savoureuse car il fallait vraiment être costauds mentalement pour revenir avec les 2 points du Mée !

Avec la défaite de Val de Seine chez le leader Juvisy, notre équipe termine les matchs allers à la 2ème place avec un bilan de 8 victoires pour 3 défaites. Il faudra désormais confirmer ce bon début de saison sur une phase retour dont le programme parait même plus favorable (7 matchs à domicile contre 4 à l'extérieur). En commençant dès samedi avec un nouveau déplacement à Ormes !

La marque :

Le Mée : Louis-Marie 11, Casoli 15, Sanson -, Pailler 6, Collet 8, Brunet 6, Mignondo 4, Kadra 19, Delacour 2, Hickman 4.

Vineuil : Houmenou 0, Razafindrabé 6, Brochard 13, Delourme 6, Dolbeault 4, Leroy 9, Lima 3, Guillaume 0, Atepou 23, Chevallier 15.



La Nouvelle République (samedi) :

Pour parfaitement débuter l'année

La défaite et le match très moyen à Marly-le-Roy (63-61) sont digérés. Tout comme le foie gras, les huîtres et autres jolis mets des fêtes… Et après une courte trêve, les Vinoliens se sont remis au boulot. Un bon travail ponctué par une jolie victoire le week-end dernier sur le parquet de La Séguinière (46-76). « J'ai vu de très bonnes choses, assure Guillaume Dubois. Beaucoup de courses, d'intensité, de générosité. Les gars se sont vraiment donnés pendant quarante minutes. Cela nous a permis de répéter nos gammes tout en procédant à quelques ajustements défensifs. » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Une victoire qui n'a pas de prix

Les Vinoliens se sont imposés grâce à plusieurs lancers francs de Chevallier et une dernière réalisation sur le gong d’Atepou.

La nouvelle année civile vient à peine de s'installer et voilà déjà le moment de tirer un premier bilan en cette fin de phase aller. Pour Vineuil, le début d'exercice est plutôt favorable avec seulement trois revers. Et, en dehors de celui connu sur le parquet de Marly-le-Roi juste avant la trêve (63-61), la série en cours fait état de sept succès. Pour décrocher le dernier, les Loir-et-Chériens ont dû toutefois longuement s'employer, hier, au Mée. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Les Vinolien seuls deuxièmes
 
Avant le début de la saison, nul doute que Guillaume Dubois et ses protégés auraient signé des deux mains pour une telle phase aller. Avec huit victoires pour seulement trois défaites, alors qu'ils ont évolué à sept reprises à l'extérieur, les Vinoliens réalisent un excellent parcours. Et si ça n'a pas été simple, ils ont parfaitement conclu la phase aller du championnat en allant s'imposer sur le parquet de Le Mée (75-79). [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 2 janvier : match amical à la séguinière

La Séguinière SCL / Vineuil SB : 46-76 (13-21, 12-18, 11-15, 10-22).

Avant de reprendre officiellement le championnat le 9 janvier avec un déplacement au Mée/Seine, les basketteurs vinoliens se retrouver le chemin des parquets dès le 2 janvier en allant jouer un match amical à La Séguinière, qui évolue dans la poule E de NM3 (6v/4d) et qui a vu débuter un certain Pierre Brochard... il y a une trentaine d'années ! C'est d'ailleurs un club qui rappelle de bons souvenirs à notre équipe puisque nous étions dans la même poule il y a 2 ans (lors de notre accession en NM3) et que nous nous étions imposés à l'aller et au retour.

L'objectif de cette rencontre amical était avant tout de reprendre le rythme de la compétition tout en repétant nos gammes dans la perspective des prochaines échéances du mois de janvier. Ce fut d'ailleurs complètement rempli avec une victoire de 30 points au final, de bonnes séquences des 2 côtés du terrain et une belle débauche d'énergie de la part des 8 joueurs présents.

A noter qu'un petit nouveau était de la partie, il s'agit de Sylvain Bessonneau, un cadet (18 ans) qui évolue en championnat de France 1ère division de sa catégorie avec Angers mais qui s'entraîne toute la saison avec le groupe, faisant ses études d'ingénieur à Blois. Il a d'ailleurs rendu une copie très propre ! L'accueil de nos hôtes fut particuilièrement chaleureux, rien de mieux pour bien redémarrer l'année 2016.

Maintenant, place aux choses sérieuses avec un mois de janvier au programme très chargé : déplacements au Mée/Seine puis à Ormes, réception d'Evreux qui nous avait battu au match aller et enfin déplacement chez le leader Juvisy le 30 janvier...

La marque :

Vineuil : Brochard 12, Delourme 23, Dolbeault 10, Akoman 3, Atepou 12, Chevallier 8, Guillaume 3, Bessonneau 5.



La Nouvelle République (samedi) :

Vineuil va jouer chez Pierre Brochard

La trêve aura été de courte durée pour les basketteurs de Vineuil. Neufs jours à peine entre leur dernier match de l'année 2015 (samedi 19 décembre à Marly-le-Roi) et leurs retrouvailles à l'entraînement (lundi 28 décembre). Mais, vu leur menu de janvier – trois déplacements, dont un chez le leader, en quatre journées – Guillaume Dubois ne pouvait guère se montrer plus généreux : « Ce début d'année s'annonce très délicat. C'est pourquoi notre toute première rencontre, au Mée-sur-Seine, sera si importante. » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Plutôt de bon augure avant un gros mois de janvier

Les basketteurs vinoliens n'ont pas fait de détail, samedi soir sur le parquet de la Ségunière. Ils ont remporté les quatre quart-temps et ont bouclé leur premier match de l'année 2016 avec trente points de plus que leurs adversaires. Certes, ce n'était qu'une rencontre amicale mais, tout de même, Guillaume Dubois avait toutes les raisons d'être satisfait de la prestation de son groupe, hier.
Et pourtant, les Loir-et-Chériens avaient pris la route du Maine-et-Loire avec un effectif plutôt réduit puisque Cizeau, Razafindrabe, Camara, Houmenou et Lima n'étaient pas du voyage. En revanche, ils avaient embarqué Bessonneau, un jeune qui s'entraîne régulièrement avec eux – il est en école d'ingénieur à Blois – mais joue le week-end avec les cadets nationaux d'Angers. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 19 décembre : déplacement à marly-le-roi

US Marly-le-Roi / Vineuil SB : 63-61 (18-12, 14-18, 16-10, 15-21).


Ce n'était pas encore l'heure des vacances de Noël en ce 19 décembre pour les joueurs de l'équipe première qui devaient se déplacer à Marly-le-Roi pour mettre le calendrier à jour après le report des matchs du 14 novembre dernier. En confiance après 6 victoires consécutives, les vinoliens avaient l'ambition de terminer l'année 2015 sur la même dynamique pour revenir à un point du leader Juvisy.
 
Mais ce déplacement à Marly-le-Roi s'annonçait comme très compliqué, contre une équipe toujours invaincue sur son terrain et qui devait en plus d'ouvrir son compteur victoire à l'extérieur la semaine précédente au Mée/Seine. D'ailleurs, le début du match est plutôt équilibré même si ce sont les locaux qui prennent les commandes à la fin du 1er QT (18-12), les vinoliens égalisant juste avant la pause (30-30) mais encaissant un panier évitable au buzzer de la mi-temps (32-30)... qui aura de lourdes conséquences ! Au retour des vestiaires, les verts perdent le fil du match, se dispersent sur l'arbitrage et voient leur adversaire s'envoler pour prendre jusqu'à 13 points d'avance. Le coach Guillaume Dubois essaie de varier les défenses, de remobiliser ses troupes mais rien n'y fait, ses joueurs sont toujours menés de 11 points à 5 minutes de la fin du match (57-46). Dans un sursaut d'orgueil et une efficacité retrouvée des 2 côtés du terrain, la tendance s'inverse dans les dernières minutes... le score se resserrent petit à petit, il reste 20 secondes à jouer avec 2 points d'avance pour Marly (63-61) mais la possession de balle pour Vineuil. Temps-mort, le ballon sort des limites du terrain à 3 secondes de la fin, la possession reste pour les vinoliens. Deuxième temps-mort pour essayer de trouver une solution de panier sur ce dernier ballon, Pierre Brochard se retrouve alors ouvert pour un tir à 3 points qui rebondit malheureusement sur le cercle avant de ressortir. La victoire des marlychois est malgré tout méritée sur l'ensemble d'un match qu'ils ont dominé.
 
Cette défaite met donc fin à la belle série de 6 victoires entamée au mois d'octobre à Malakoff. Mais elle ne doit pas remettre en cause le bon début de saison des vinoliens qui conservent leur 2ème place au classement (avec un bilan de 7 victoires pour 3 défaites) mais qui voient revenir Val de Seine à leur hauteur. Après les fêtes, le mois de janvier sera certainement important avec un programme encore compliqué : déplacement au Mée/Seine puis à Ormes, réception d'Evreux et enfin déplacement chez le leader Juvisy à la fin du mois.

La marque :

Marly-le-Roi : Rillaert 7, Carrière 10, malonga 0, Souabni 5, Pemba 0, Andolfi 7, Dielundama 13, Haeyaert 0, Touré 10, Solmont 11.

Vineuil : Houmenou 2, Razafindrabé 6, Brochard 10, Delourme 13, Dolbeault 2, Lima 3, Akoman 2, Atepou 3, Chevallier 17, Guillaume 3.



La Nouvelle République (samedi) :

Objectif : revenir à un point de Juvisy

Alors que ce week-end devait initialement être le premier de la trêve hivernale, les Vinoliens ont décidé de jouer à Marly-le-Roi le match de la journée du 14 novembre qui ne s'était pas déroulé, au lendemain des attentats de Paris. « Le contexte est aujourd'hui un peu différent d'alors, explique l'entraîneur loir-et-chérien Guillaume Dubois. Des matchs ont été joués depuis un mois. Nous sommes toujours sur la même dynamique, même si nous avons eu beaucoup de mal le week-end dernier à domicile face aux Parisiens de Bon Conseil (66-63). Mais nous devons nous méfier grandement de cette équipe de Marly-le-Roi qui est à quatre victoires en quatre matchs à domicile. De plus, le week-end dernier, cette équipe a remporté son premier succès à l'extérieur, à Melun. » [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Fin de série pour Vineuil !

Après six victoires consécutives, les Vinoliens sont tombés sur le parquet marlychois. Un revers regrettable avant les fêtes.

Les Vinoliens avaient décidé de jouer à Marly-le-Roi le match de la journée du 14 novembre qui avait été annulé en raison des attentats de Paris, juste avant la trêve de Noël. Cela ne leur aura pas réussi.
 
Si le score final paraît des plus serrés, avec seulement deux points d'écart en faveur de Marly-le-Roi, il ne reflète cependant par le déroulement de la rencontre. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Vraiment dommage
 
Leur parcours de début de saison était déjà si beau avec sept victoires pour deux défaites, qu'on ne pourra pas leur en vouloir de s'être inclinés sur le parquet de Marly-le-Roi ce samedi. D'autant qu'ils n'ont jamais été vraiment largués dans ce match. Les Vinoliens de Guillaume Dubois pourront juste regretter ce manque d'adresse aux lancers francs qui leur a valu d'échouer à seulement deux points (63-61). [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 12 decembre : réception de bon conseil

Vineuil SB / Bon Conseil : 66-63 (15-19, 11-13, 22-14, 18-17).

Et non, l'équipe première n'a pas perdu contre Bon Conseil comme pourrait le laisser croire la photo du coach Guillaume Dubois à l'issue du match ! Mais que cette 7ème victoire de la saison fut compliquée à décrocher contre une équipe parisienne accrocheuse qui a joué à son rythme pour repousser les vinoliens dans leurs retranchements... Pourtant arrivés à 20 minutes du coup d'envoi, les visiteurs vont s'évertuer à casser la dynamique vinolienne à chaque fois que la rencontre avait l'air de pouvoir s'emballer. Résultat : une 1ère mi-temps poussive, peu d'adresse et même beaucoup de maladresses (à l'image de certaines actions immanquables et pourtant manquées) pour un score de 26-32 en faveur des visiteurs à la pause. Au retour des vestiaires, Moïse Camara et Ansto Razafindrabé sonne la révolte vinolienne pour revenir à égalité en moins de 4 minutes (33-33). Le coach adverse pose alors un temps-mort qui casse l'élan des verts, la partie s'équilibre mais ce sont les locaux qui mènent de 2 petits points à 10 minutes du terme (48-46). Une avance qui va d'ailleurs augmenter à +5 à la 34ème minute (56-51), avant que le parisien Rolland ne ramène les siens avec 8 points d'affilée (62-61 à la 38ème). Bon Conseil prend même les commandes à moins de 45 secondes du terme (62-63)... on commence à sentir la mauvaise surprise, mais Christ Atepou redonne l'avantage aux locaux (64-63) alors qu'il reste 30 secondes à jouer. Sur la possession suivante, les vinoliens font le stop défensif décisif puis Greg Chevallier offre 3 points d'avance à son équipe sur la ligne de lancers-francs (66-63). Il reste encore 10 secondes à jouer, temps-mort de Bon Conseil avant la dernière possession. Les visiteurs vont réussir à trouver 3 tirs à 3 points (et donc 2 rebonds offensifs) pendant ces 10 dernières secondes, heureusement non-convertis pour le plus grand soulagement des 400 spectateurs présents au gymnase Marcel Carné.

Ouf, on n'est pas passé loin d'une défaite qui n'aurait pas été illogique au vu de la prestation de nos adversaires qui ont joué avec leurs armes. Mais l'essentiel est assuré, cette victoire permet de prolonger la belle série (6 victoires consécutives) et de garder notre 2ème place au classement derrière le leader Juvisy qui s'est imposé à Ormes... mais qui a chuté pour la 1ère fois de la saison en milieu de semaine à Malakoff, lors du match en retard de la 7ème journée. Ce match en retard, les vinoliens vont d'ailleurs le jouer ce samedi 19 décembre avec un déplacement à Marly-le-Roi, toujours invaincu dans sa salle... Une victoire permettrait de revenir à un point de Juvisy au classement, pendant que Val de Seine et Evreux s'affronteront !

La marque :

Vineuil : Houmenou 3, Camara 5, Razafindrabé 5, Brochard 10, Delourme 9, Dolbeault 3, Lima 6, Guillaume 7, Atepou 10, Chevallier 8.

Bon Conseil : Loubet 0, Rolland 14, Lopez 7, Aubert 5, Jallerat 5, Salomon 0, Duminy 9, N'Zaba 12, Jannel 11.



La Nouvelle République (samedi) :

Les Vinoliens retrouvent Marcel-Carné

Enfin ! Près d'un mois et demi après leur dernière apparition dans leur gymnase Marcel-Carné face à Val de Seine (84-66), les Vinoliens vont enfin retrouver leur salle ce soir avec la réception de Bon Conseil. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil l'emporte dans la douleur

Après plus d'un mois d'abstinence, les supporters locaux, ils étaient près de 400 samedi, ont enfin retrouvé leur équipe fétiche salle Marcel-Carné laquelle a assumé son statut de favori en décrochant sa sixième victoire consécutive. Mais qu'elle fut dure à obtenir à l'image d'une première mi-temps vraiment très poussive. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
Vineuil a failli se brûler

Après avoir survolé leurs cinq dernières rencontres, les Vinoliens qui retrouvaient leur public dans une salle archi-comble ont bien failli connaître une bien mauvaise surprise face à l'équipe parisienne de Bon Conseil. Cette formation est passée tout près d'un premier succès à l'extérieur en terre loir-et-chérienne, car à trente secondes de la fin, elle comptait encore un petit point d'avance (62-63). Un panier rageur d'Atepou et deux lancers francs de Chevallier apportaient cependant la délivrance (66-63), au grand soulagement de Guillaume Dubois. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 

 

samedi 5 décembre : déplacement à barjouville

Barjouville SCL / Vineuil SB : 79-97 (16-19, 16-20, 25-28, 22-30).

Cette 9ème journée de la poule G du championnat de NM3 était particulièrement importante pour les vinoliens, qui avaient l'occasion de faire la bonne opération au haut de tableau avec des déplacements périlleux d'Evreux à Juvisy et de Val de Seine à Trappes... à condition d'aller gagner à Barjouville !

Face à une formation que l'on connaît parfaitement et qui joue un basket atypique dans cette poule, il ne fallait pas se dire que tout était joué d'avance, malgré le classement de nos adversaires. Cela s'est vérifié sur le terrain, car même si les vinoliens ont globalement dominé la rencontre à prenant quelques longueurs d'avance dès les premières minutes (16-19 à la fin du 1er QT, 32-39 à la pause), les barjouvillois ne se sont jamais résignés, restant à portée de fusil pendant presque 3 quart-temps. Mais petit à petit, l'écart s'est amplifié (+10 à la fin du 3ème QT 57-67) pour atteindre les +20 à 5 minutes du terme, la fin du match étant plus équilibrée pour une victoire logique de 18 points (79-97). Il est à noter l'apport de tous les joueurs au scoring, notamment des "réservistes" Jean-Baptiste Leroy (2 points) et surtout Antoine Cizeau (8 points) qui remplaçaient Ismaël Houmenou et Antso Razafindrabé.

Comme attendu, nos adversaires directs au classement ont chuté à l'extérieur, laissant les vinoliens désormais seuls à la 2ème place de la poule avant la réception d'une équipe de Bon Conseil (Paris 7ème arrondissement) qui reste sur 3 victoires en 4 matchs après 5 défaites initiales. Nous retrouverons Marcel Carné avec l'objectif de faire perdurer cette série de victoires au moins jusqu'aux fêtes de fin d'année !

La marque :

Barjouville : Massamba 20, Pillerault 7, Rocherfort 4, Denis 5, Joyeux H. 10, Joyeux L. 0, Plane 4, Maillard 6, Bourgeois 8, Djada-Mabada 15.

Vineuil : Camara 7, Brochard 12, Delourme 28, Dolbeault 4, Leroy 2, Lima 5, Guillaume 2, Atepou 13, Chevallier 16, Cizeau 8.



La Nouvelle République (samedi) :

Le long périple vinolien touche à sa fin

Ils entrevoient la lumière du gymnase Marcel-Carné. Après ce dernier match à l'extérieur, ce samedi, sur le parquet de Barjouville, les Vinoliens retrouveront leur salle la semaine prochaine à l'occasion de la venue de Bon Conseil. Plus d'un mois après leur dernière apparition à la maison, face à Val de Seine (84-66). Un simple intermède avant de reprendre le bus pour trois nouveaux déplacements. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil enchaîne une cinquième victoire de suite !

Face à la formation eurélienne de Barjouville (10ème), Vineuil a pris son rôle de favori dans la rencontre au sérieux pour aligner un cinquième succès de suite dont trois à l'extérieur. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Les Vinoliens seuls deuxièmes
 
Guillaume Dubois savait que cette 9ème journée de championnat pouvait faire les affaires de sa formation. Encore fallait-il s'imposer à Barjouville, ce que les Vinoliens ont fait (79-97). Et bien fait malgré une première mi-temps plutôt poussive (39-32). [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 28 novembre : déplacement à viry-châtillon

ES Viry-Châtillon / Vineuil SB : 76-90 (20-16, 16-18, 16-23, 24-33).

Après une trêve forcée de 3 semaines, les vinoliens reprenaient la route de la région parisienne pour y affronter une équipe de Viry-Châtillon mal en point. Il fallait malgré tout être méfiants car nos adversaires doivent désormais prendre des points le plus rapidement possible... surtout avec 2 matchs d'avance par rapport aux autres équipes de la poule. De plus, le manque de compétition de nos joueurs pouvaient être handicapant face à une équipe qui avait disputé un match de championnat à Marly-le-Roi la semaine précédente.
 
D'ailleurs, le début de match est à l'avantage des locaux qui arrivent à trouver les failles dans une défense vinolienne un peu endormie. De l'autre côté du terrain, Greg Chevallier marque les 8 premiers points de son équipe mais c'est bien nos adversaires qui prennent les devants à la fin du 1er QT (20-16) et même jusqu'à 10 points d'avance au début du 2ème QT (26-16 à la 13ème). Après un temps-mort pour se remettre l'esprit à l'endroit, les vinoliens ne mettent que 3 minutes pour combler ce retard grâce notamment au bon passage de Kenny Lima (26-27 à la 16ème) et surtout à une défense enfin hermétique. La fin de la 1ère MT est équilibrée, c'est d'ailleurs Viry-Châtillon qui vire en tête à la pause (36-24). Au retour des vestiaires, nos joueurs prennent l'avantage au score en trouvant leurs intérieurs avec 10 points de suite du duo Atepou/Chevallier. Viry s'accroche et rompt pas, l'avance n'est que de 5 points à la fin du 3ème QT (52-57). C'est au début du ème QT qui le sort du match sera définitivement scellé, l'écart grimpe rapidement à +20 (57-77 à la 36ème) mais une fin de match complètement débridée fait enfler le scoring pour les 2 équipes, score final 76-90.
 
Cette 4ème victoire consécutive laisse notre équipe dans le peloton des poursuivants du leader Juvisy en compagnie de Val de Seine et d'Evreux qui ont tous gagné cette semaine. La prochaine pourrait en revanche s'avérer favorable pour Vineuil, à condition d'aller gagner à Barjouville, puisque Val de Seine se déplacera à Trappes et Evreux à Juvisy ! Attention tout de même à ce déplacement chez nos voisins d'Eure-et-Loire chez qui nous nous étions inclinés en fin de saison dernière.

La marque :

Viry-Châtillon : Cauderlier B. 8, Cauderlier M. 19, Leyre 6, Marin 12, Doré 4, Elisabeth 0, Thezenas 3, Valter 8, Schumacher 3, Birba 15.

Vineuil : Houmenou 2, Camara 0, Razafindrabé 4, Brochard 17, Delourme 11, Dolbeault 6, Lima 10, Atepou 12, Chevallier 19, Guillaume 9.



La Nouvelle République (samedi) :

Les vinoliens doivent confirmer à Viry-Châtillon

Le classement de N3M est devenu illisible. Entre les équipes qui ont déjà joué plusieurs matchs avancés, la 7ème journée reportée à des dates différentes selon les équipes, difficile de s'y retrouver. Dans ce flou comptable, retenez que les Vinoliens occupent aujourd'hui la deuxième place à égalité de points avec Val de Seine et Evreux. Viry-Châtillon, où les joueurs de Guillaume Dubois doivent jouer ce samedi, a bel et bien le même nombre de points que Vineuil, mais a joué deux matchs de plus. L'opposition ne devrait donc pas être aussi forte qu'il n'y paraît, même s'il n'est jamais simple de livrer un match à l'extérieur.
Quoi qu'il en soit, Pierre Brochard et ses partenaires n'ont pas joué depuis le 7 novembre dernier. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil voyage en première

La principale inquiétude du coach vinolien Guillaume Dubois avant le match se situait « au niveau du manque de rythme » des Verts, dont la dernière sortie remonte au 7 novembre, pour un succès en prolongation à Trappes (88-89). Et le début de partie confirme son pressentiment. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Vineuil pourquit sa route

Décidément, les Vinoliens n'en finissent pas d'impressionner cette saison. Après un début de saison difficile et deux défaites en trois matchs, ils avaient bien réagi face à Malakoff et Val de Seine. Mais on s'attendait au pire à l'aube d'une période les contraignant à se déplacer quatre fois de suite. Mais sur ces quatre matchs, dont un a été repoussé au 19 décembre (Marly-le-Roi), les joueurs de Guillaume Dubois ont surpris avec un premier succès à Trappes. Ce week-end, ils viennent de surclasser Viry-Châtillon (76-90). Ils sont donc à deux sur deux avant le déplacement à Barjouville dont on pressent qu'ils pourraient bien s'y trouver à leur aise également. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 7 novembre : déplacement à TRAPPES

ESC Trappes SQY / Vineuil SB : 88-89 (15-11, 25-25, 17-21, 18-18, 13-14).

C'est un déplacement beaucoup plus compliqué que le classement de nos adversaires pouvait laisser le penser que les vinoliens avait à leur programme de la 6ème journée de championnat. Bien qu'étant classée 11ème, cette équipe de Trappes a des vrais arguements à faire valoir sur le terrain, avec une équipe taillée pour jouer les premiers rôles cette saison. Ce match a d'ailleurs tenu toutes ses promesses en terme d'intensité et de suspense pendant 40 minutes... et même plus !

Si les deux équipes mettent du temps à rentrer dans le match - le 1er QT voit surtout un concours de shoots ratés et de balles perdues que les locaux remportent 15-11, les attaques se mettent enfin en route à partir du 2ème QT avec une grosse adresse des 2 côtés et un score de parité sur cette période (25-25) qui renvoit les équipes aux vestiaires avec 4 points d'avance pour les locaux (40-36). Le 3ème QT sera dans la lignée des 2 premiers, un match serré où tous les paniers sont importants, une domination aux rebonds de Trappes face à l'adresse extérieure de Vineuil... égalité à 10 minutes du terme (57-57). Les vinoliens connaissent alors un gros trou noir qui permet aux trappistes de s'envoler (73-60 à la 35ème), le sort du match semble scellé... mais nos joueurs ne l'entendent pas ainsi, une série de 8 points d'affilée les ramènent à -5 (73-68) alors qu'il reste 3 minutes à jouer. La confiance a l'air d'avoir changé de camp, les locaux ne marquent plus, alors que les visiteurs se rapprochent petit à petit. Alors qu'il reste 27 secondes à jouer, Trappes a la possession de balle en menant 75-73, mais perd la balle sur la bonne défense vinolienne. Il reste 4 secondes, temps-mort. Sur cette dernière possession, Pierre Brochard adresse un caviar à Christ Atepou qui égalise sur le buzzer (75-75) pour envoyer tout le monde en prolongation. Le temps supplémentaire sera à l'avantage des verts et blancs qui font la course en tête et qui s'impose au bout du suspense malgré un dernier panier de Boudrouz à 3 points... mais son équipe était menée de 4 points ! Score final 88-89.

C'est une vraie performance que les vinoliens ont réalisé en allant s'imposer à Trappes, malgré un énorme déficit dans la bataille du rebond (54 à 24 dont 32 rebonds offensifs pour nos adversaires). Après cette 3ème victoire de suite qui nous repositionne à la 2ème place du classement (avec Val de Seine et Evreux), il s'agira de confirmer dès la semaine prochaine avec un déplacement tout aussi périlleux à Marly-le-Roi.

La marque :

Trappes : Baidy 13, Rochdi 6, Barakaou 7, Taver 13, Boudrouz 27, Paviot -, Manza Capitao 4, Casseus 8, Missengue 10, Yaakov -.

Vineuil : Houmenou 0, Camara 4, Razafindrabé 12, Brochard 32, Delourme 11, Dolbeault 2, Lima 11, Atepou 11, Chevallier 8, Guillaume 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Le road-trip vinolien débute à Trappes

Les Vinoliens ont négocié au mieux leur avant-road-trip. D'abord en allant s'imposer à Malakoff, mais surtout en surclassant Val de Seine, une équipe pourtant ambitieuse. [...]

La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil au bout du suspense

Hier soir, Vineuil entamait le premier de ses quatre déplacements à la suite du côté de Trappes. Sur le papier, malgré la 11e place des Trappistes au classement, la mission était loin d'être gagnée d'avance. [...]
 
La suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Vineuil a pris le bonus trappiste

Il pouvait être satisfait l'entraîneur vinolien Guillaume Dubois, après la victoire de ses joueurs à Trappes, samedi soir. Le premier d'une série de quatre déplacements, et aux dires du coach vinolien, le plus compliqué de tous face à une équipe très haute et avec des joueurs d'expérience du haut niveau comme Missengué, Barakaou, ou encore le pivot Casseus (2,11 m). [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République


 

samedi 31 octobre : réception de Val de seine

Vineuil SB / Val de Seine : 84-66 (23-16, 28-15, 16-21, 16-14).

Après la belle victoire à Malakoff et avant un "road-trip" de 4 matchs au mois de novembre, la réception de Val de Seine pouvait permettre aux vinoliens de basculer dans le positif au classement et de rejoindre leurs adversaires du soir à la 2ème place en cas de victoire.

Si le début de match est équilibré (9-11 à la 5ème minute), les vinoliens se détachent sous l'impulsion de leur meneur Pierre Brochard (11 points et 4 passes dans le 1er QT) pour mener 23-16 après 10 minutes de jeu. En face, les franciliens ont du mal à trouver des solutions offensives et s'en remettent quasi-exclusivement à leur meneur Cheikh Gassama (13 points à la pause, 23 au total). L'adresse est au rendez-vous chez les locaux (8 tirs primés en 1ère mi-temps), les intérieurs sont également servis dans de bonnes positions... le cocktail est parfait pour atteindre la pause avec un écart déjà substantiel (52-31) et surtout un récital offensif encore jamais vu cette saison. Au retour des vestiaires, les verts ont beaucoup de mal à se remettre dans le rythme, ce dont profitent les banlieusards parisiens pour refaire une partie de leur retard (56-44 à la 24ème). Malgré tout, il n'y aura pas de suspense sur cette 2ème mi-temps, les vinoliens maîtrisant le rythme du match même si leur prestation sera moins aboutie que sur les 20 premières minutes, l'essentiel était acquis depuis longtemps et la victoire finale 84-66 et on ne peut plus logique avec en prime une très belle répartition de la marque avec 10 scoreurs.

Derrière le leader Juvisy toujours invaincu (5v/0d), un groupe de 5 équipes se partagent la 2ème place au classement avec un bilan de 3v/2d (Evreux, Le Mée, Marly-le-Roi, Val de Seine et Vineuil). Dans ce championnat hyper serré, tous les matchs seront importants... et les vinoliens se trouvent désormais devant une période qu'il faudra négocier du mieux possible (déplacements à Trappes, Marly-le-Roi, Viry-Châtillon et Barjouville) pour rester bien placé en attendant une fin de saison plus favorable. Prochain match à Trappes qui reste sur 2 victoires de suite après un début de saison compliqué (3 défaites sur les 3 premiers matchs).

La marque :

Vineuil : Houmenou 2, Camara 5, Razafindrabé 7, Brochard 16, Delourme 12, Dolbeault 7, Lima 9, Atepou 8, Chevallier 14, Guillaume 4.

Juvisy : Koutabila 0, Gassama 23, Urbin 8, Voyer 10, Baltaze 5, Guirassy 5, Paraiso 0, Klock 2, Beaujour 13, Ndoye 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Dernier match à domicile avant longtemps

Le problème des Vinoliens aujourd'hui se situe principalement dans le domaine offensif. Guillaume Dubois et ses joueurs traînent en effet la deuxième plus mauvaise attaque de la poule G de Nationale 3. Car côté défensif, c'est plutôt pas mal… Voire très bien. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

De l'adresse et une troisième victoire pour Vineuil

On espère que les supporters vinoliens ont savouré leur plaisir, samedi soir. Car leur équipe favorite disputera ses quatre prochaines rencontres à l'extérieur et ne rejouera donc pas au gymnase Marcel-Carné avant… le 12 décembre.
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (lundi) :
 
Vineuil se met en confiance
 

 

samedi 17 octobre : déplacement à malakoff

USM Malakoff / Vineuil SB : 47-64 (9-14, 11-20, 5-10, 22-20).

Après 2 défaites consécutives, ce déplacement à Malakoff se révélait très important pour essayer de retrouver le goût de la victoire et se replacer au classement. Mais la tâche s'annonçait aussi délicate contre une équipe que les vinoliens avaient déjà affrontés la saison dernière (avec à la clé une défaite d'une vingtaine de points à Malakoff). Il s'agissait donc d'être le plus concentré possible pour aborder ce match de la meilleure des manières, au contraire du dernier déplacement à Evreux.

Si le début de match est assez timide offensivement pour les 2 équipes, les vinoliens prennent les commandes à la fin du 1er QT (9-14). Dans le 2ème QT, la foudre va s'abbattre sur les franciliens : pas moins de 6 paniers primés inscrits en 10 minutes et une avance de 14 points à la pause (20-34). Au retour des vestiaires, la défense vinoliens empêchent tout panier pendant plus de 8 minutes, permettant au score de prendre pour d'ampleur (25-44 à la fin du 3ème QT). Une révolte des locaux en début de 4ème QT met le feu dans les tribunes et sur le terrain, nos adversaires se remettent à y croire et reviennent à -7 en quelques minutes (39-46) à la faveur d'un 14-2 ! Mais nos joueurs ne paniqueront pas, 2 tirs primés remettent de l'ordre dans la maison verte (39-52) et la fin du match sera gérée sereinement avec une belle adresse aux lancers-francs pour s'imposer au final de 17 points (47-64).

Pas de match le week-end prochain, cette mini-trêve permettra de préparer le match à domicile contre Val de Seine qui occupe actuellement la 2ème place au classement.

La marque :

Malakoff : Arteaga 0, Freire Cabral 4, Khiari 13, Pineau 0, Jouanne 9, Lucky 0, Henry 0, Rebotier 8, Denys 0, Telep 13.

Vineuil : Houmenou 0, Camara 2, Razafindrabé 5, Brochard 11, Delourme 11, Dolbeault 2, Lima 16, Chevallier 10, Cizeau 2.



La Nouvelle République (samedi) :

En défense ça va, mais le secteur offensif a des ratés


La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil marque les esprits
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Un bon coup à l'extérieur
 


 

samedi 10 octobre : réception de juvisy

Vineuil SB / Alerte Juvisy : 51-65 (20-22, 11-16, 14-18, 6-9).

En recevant une équipe de Juvisy qui tournait à plus de 100 points de moyenne sur les 2 premiers matchs, les vinoliens s'attendaient à une grosse opposition. Effectivement, l'équipe de l'Essonne est le favori de la poule avec l'ambition non dissimulée d'accession à l'échelon supérieur. Au sortir de la rencontre, on ne peut que constater que ce statut est justifié, même si la performance défensive de nos joueurs aura été remarquable (seulement 65 points encaissés). Malheureusement, la lucidité offensive leur aura fait défaut, les 51 marqués ne suffisant pas à remporter une rencontre qui n'était pourtant pas inaccessible. Mais voilà, quelques erreurs (pertes de balle offrant des paniers faciles, lancers-francs évitables...) ont été de trop pour une équipe vinolienne qui n'aura pas à rougir de sa défaite.
 
Malgré tout, il faudra rapidement se relancer sur le chemin de la victoire, pourquoi dès samedi prochain en déplacement à Malakoff ?

La marque :

Vineuil : Camara 4, Razafindrabé 2, Brochard 5, Delourme 8, Dolbeault 11, Lima 9, Akoman 0, Atepou 6, Chevallier 4, Guillaume 2.

Juvisy : Mbengue 0, Broliron 5, Michel 3, Bique 13, Jugnet 11, Vitalien 8, Rafai 7, Morteau 5, Diouf 3, Diakité 7.



La Nouvelle République (samedi) :

Deux mois de folie attendent les vinoliens

En allant s'incliner chez les espoirs d'Évreux le week-end dernier, Guillaume Dubois et ses gars ont grillé une cartouche importante. D'autant plus que la suite de leur championnat ne s'annonce pas des plus simples avec, au menu, trois équipes à ce jour invaincues lors des trois prochaines journées (Juvisy, Malakoff, Val de Seine), suivies de quatre déplacements d'affilée (Trappe, Marly-le-Roi, Viry-Châtillon, Barjouville). « Notre phase aller pourrait s'avérer compliquée, lâche Guillaume Dubois, et ce n'est jamais bon de jouer avec la pression du résultat dans un sport d'adresse. »

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

Vineuil est encore en rodage

Les Vinoliens ont laissé beaucoup de jus en défense. Ce qui peut expliquer, au moins en partie, leurs ratés en attaque.
 
Commençons par le positif. Les Vinoliens n'ont encaissé que 65 points, samedi soir. La preuve qu'ils ont beaucoup donné en défense face à une équipe de Juvisy qui en avait tout de même inscrit 205 au total des deux premières journées. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Plus que deux équipes invaincues
 
Plus que deux équipes invaincues après trois journées de championnat : celle de Val de Seine (basée à Sèvres) et celle de Juvisy qui s'est logiquement imposée à Vineuil (51-65), au terme d'un match qu'elle a pratiquement mené de bout en bout. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 

 

samedi 3 octobre : déplacement à evreux

ALM Evreux 2 / Vineuil SB : 71-63 (19-12, 21-11, 15-14, 16-26).

Face à une très jeune mais talentueuse équipe réserve d'Evreux (18 ans et demi de moyenne d'âge), les vinoliens espéraient pouvoir imposer leur rythme pour glaner une 2ème victoire après celle obtenue face à Ormes en ouverture de championnat. Malheureusement, il n'en fut rien, ce sont au contraire les espoirs d'Evreux qui ont tenu le score du début à la fin du match, entamé par un 9-0 déjà rédhibitoire. Pendant toute la 1ère MT, l'écart ne va cesser de se creuser pour atteindre les 17 points à la pause. Les locaux s'appuient surtout sur leur 5 majeur (Castard à la mène, Dolomingo et Adin dans les ailes, Lavieille et Gueye à l'intérieur) pour conserver leur avantage, qui atteint même les 20 points en toute fin de 3ème QT. L'alternance défensive des vinoliens n'y fait rien, on se dirige tranquillement vers une victoire logique des ébroïciens... mais le passage en zone-press les décontenance l'espace de quelques minutes, le temps d'encaisser un 0-12 (64-57 à la 38ème) qui laisse entrevoir la possibilité d'un hol-up ! Mais cet espoir fut de courte durée, un panier primé de Dolomingo tue définitivement le suspense dans les 2 dernières minutes et la victoire des locaux est on ne peut plus logique.

Place désormais à la réception de l'ogre Juvisy à domicile, qui n'a pas l'air de vouloir laisser des points en route dans son objectif d'accéder à la Nationale 2. Les joueurs auront donc besoin du soutien de leur fidèle public pour essayer de créer l'exploit...

La marque :

Evreux : Lavieille 13, Castard 9, Dolomingo 15, Matou 4, Adin 4, Riothon-Pannetrat 2, Gueye 22, Palcy 2, Ferreira-Alves -, Gomis -.

Vineuil : Camara 10, Razafindrabé 6, Brochard 12, Delourme 9, Dolbeault , Groisil 0, Lima 8, Akoman 0, Chevallier 9, Cizeau 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Confirmer à Evreux avant de recevoir Juvisy

Ne se le cachons pas, le but est de se retrouver dans les meilleures conditions possibles avant de recevoir le favori annoncé du championnat Juvisy, le week-end prochain. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

Le faux-pas de Vineuil à Evreux

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour les basketteurs vinoliens, qui se sont lourdement inclinés hier soir sur le parquet d'Evreux.

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (lundi)
 
"C'est un petit coup d'arrêt"
 
L'entraîneur vinolien Guillaume Dubois l'avait annoncé avant cette 2ème journée de championnat (défaite 70-63 à Évreux). L'objectif était de se mettre dans les meilleures conditions possibles avant la réception de Juvisy, l'ogre de la poule, samedi prochain. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 

 

samedi 26 septembre : reception d'ormes

Vineuil SB / ES Ormes : 60-56 (27-14, 11-19, 12-4, 10-19).

Après 5 semaines de préparation, la compétition officielle reprenait enfin ses droits à l'occasion de la 1ère journée de championnat avec la réception de nos voisins d'Ormes à Marcel Carné. Cette reprise ne se faisait pas dans des conditions optimales, notamment à cause des forfaits de Pierre Brochard, Christ Atepou, Maxime Guillaume et Ismaël Houmenou. Mais les joueurs disponibles avaient une grosse envie de regouter aux joies de la compétition... et vont le prouver dès l'entame du match avec une grosse adresse à 3 points qui leur permet de prendre rapidement une avance confortable (27-14 à la fin du 1er QT). La suite est plus compliquée, les visiteurs se rebiffent et reviennent à -5 à la pause (38-33). C'est lors du 3ème QT que la victoire vinolienne commence à se dessiner, notamment grâce à une grosse débauche d'énergie défensive : les ormois ne trouvent le chemin du cercle qu'à 2 petites reprises pendant 10 minutes pour seulement 4 points marqués ! Malgré tout, le match est loin d'être terminé, les vinoliens faisant preuve de fébrilité dans les 10 dernières minutes, permettant à leurs adversaires de revenir dans le coup. Mais au petit jeu des lancers-francs et après un dernier QT interminable, Vineuil s'impose logiquement de 4 points (60-56).

Prochain match en déplacement à Evreux pour essayer de confirmer cette bonne entame de championnat.

Pour voir les photos du match, rendez-vous sur notre page Facebook.

La marque :

Vineuil : Camara 7, Razafindrabé 6, Delourme 15, Dolbeault 5, Groisil 5, Lima 11, Akoman 2, Leroy 3, Chevallier 6, Cizeau 0.

Tours : Domagala 3, Ayi 15, Tolassy 4, Villain 11, Asselin 16, De Almeida 0, Siegler 7, Der 0.



La Nouvelle République (samedi) :

Vineuil n'est pas dans les meilleures conditions

« Si on gagne un match pas beau 53-52, je signe ! », lâche l'entraîneur vinolien Guillaume Dubois. Et de renchérir : « Si on gagne d'un point après dix prolongations, je signe aussi ! » Ce samedi, face aux Loirétains de Johan Blot, seule la victoire sera belle. Jugez plutôt… [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

Une bonne première impression

Vineuil - Ormes : 60-56. Malgré de nombreux absents, les Vinoliens ont parfaitement débuté leur saison en s’imposant face à des Ormois très maladroits.
 
Pierre Brochard a tranquillement pris le temps de saluer son ancien coéquipier à l'ADA et désormais entraîneur d'Ormes, Johan Blot, avant le coup d'envoi de ce premier match de la saison. Blessé et en civil, l'ex-meneur blésois est ensuite allé s'asseoir sur le banc vinolien aux côtés de Christ Atepou, Maxime Guillaume et Ismael Houmenou, eux aussi en jean-baskets. Quatre absences de poids pour Guillaume Dubois et le staff vert blanc, quatre absences qui ont pesé pendant la rencontre. Mais pas dans le résultat final. Car si les Vinoliens se sont faits un peu peur en fin de rencontre, ils se sont surtout imposés (60-56) et ont parfaitement lancé leur saison. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

Les réactions
 
GUILLAUME DUBOIS " On est dans le vrai "
Pour son premier match à la tête de l'équipe vinolienne, Guillaume Dubois a apprécié l'envie des siens. « On ne maîtrise pas encore tout mais on avait envie de bien faire. On est dans le vrai. On a bien défendu sur l'ensemble du match. En l'absence de leaders, d'autres joueurs ont pris leurs responsabilités. C'est très intéressant. Maintenant, il faut enchaîner. »
 
JOHAN BLOT " Du mal à comprendre "
L'ancien joueur de l'ADA et coach d'Ormes regrettait forcément le manque d'adresse de ses protégés. « On a loupé énormément de paniers faciles. Mais c'est une question de défense. C'est elle qui donne le rythme en attaque. Quand on n'est pas capable de marquer des points, on doit être capable de ne pas en prendre. Ça n'a pas marché alors que durant la préparation ça fonctionnait. J'ai du mal à comprendre. »
 
La Nouvelle République (lundi)
 
Les Vinoliens ont de la ressource
 
Le banc vinolien avait fière allure samedi. Enfin, le banc des absents. En civil, Pierre Brochard, Christ Atepou, Maxime Guillaume et Ismaël Houmenou avaient tous tenu à être présents avec leurs coéquipiers pour ce premier de match de la saison face à Ormes. [...]

Suite de l'article sur le site de La Nouvelle République.
 

 

samedi 19 septembre : match amical contre l'union elite 93

Vineuil SB / Union Elite 93 : 61-74 (16-22, 6-22, 19-17, 20-13).

Dernier match de préparation pour l'équipe première qui "recevait" les franciliens de l'Union Elite 93 au Palais des Sports de Blois. Un match qui ne s'est pas vraiment déroulé comme prévu avec notamment les blessures de Pierre Brochard, Christ Atepou et Grégory Chevallier dans le 1er QT qui ont ensuite été préservés pour le reste du match. Dans le dur offensivement et défensivement, les vinoliens étaient déjà menés de 22 points à la pause. Une réaction en 2ème MT permettra de réduire un peu l'écart mais il est clair qu'il faudra faire une toute autre prestation samedi prochain pour l'ouverture du championnat à domicile face à Ormes...
 
La marque :

Vineuil : Camara 2, Razafindrabé 23, Brochard 0, Delourme 5, Dolbeault 18, Groisil 0, Lima 0, Akoman 4, Atepou 3, Chevallier 4, Cizeau 0.

Union Elite : Samassa 12, Samba Panza 7, Marie-Rose 3, Diakhité 0, Chadwick 10, Kisilumeso 2, Antoine 12, Bessar 2, Rokovic 4, Ekaya 22.



La Nouvelle République (samedi) :

Défense et attaque de zone au programme

Quatrième rencontre de préparation pour les Vinoliens de Guillaume Dubois, et certainement la dernière avant le coup d'envoi du championnat dans une semaine à domicile face à Ormes. C'est donc l'Union Élite 93 qui se présente ce soir, l'équipe parisienne de Saint-Denis coachée par Karim Diop, qui était aux manettes de Vineuil juste avant l'arrivée de Christophe Ivars (2008-2009, PNM). « C'est un ami, confie Guillaume Dubois. Nous n'évoluons pas dans la même poule mais nous nous arrangeons pour nous rencontrer chaque saison pendant la phase de préparation. » [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (dimanche) :
 
Les Vinoliens en mal d'adresse
 
Guillaume Dubois savait que l'Union Élite 93 allait apporter à son équipe taille et rugosité. C'est en effet ce qu'il a trouvé, hier soir au Palais des sports de Blois. Ses Vinoliens ont eu quelques difficultés à entrer dans le match, courant après le score malgré une belle partition d'Antso Razafindrabe (12-16, 7ème). Blessé lors de cette première période, Pierre Brochard était contraint de quitter le terrain. [...]
 
Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.


 

jeudi 10 septembre : MATCH AMICAL à TOURS

Union Tours 2 / Vineuil SB : 70-69 (18-12, 22-23, 14-18, 16-16).

Contre une équipe qu'ils avaient déjà affronté (et battu) à la fin du mois d'août, les joueurs de l'équipe NM3 ont enregistré leur première défaite de la saison en préparation... d'un tout petit point. Le début du match est totalement à l'avantage des locaux qui passent un 10-0 en 4 minutes, les vinoliens faisant preuve de beaucoup de maladresses en attaque. Après un premier temps-mort, la machine se met progressivement en route mais les intentions défensives sont encore timides, ce qui permet aux tourangeaux de mener de 5 points à la pause, avec déjà 40 points encaissés. Au retour des vestaires, l'intensité défensive des visiteurs augmente subitement malgré un nombre important de fautes. Le score se resserre et le match va se jouer dans le money-time. A 68-67 en faveur de Tours alors qu'il reste une trentaine de seconde à jouer, Johan Dolbeault trouve la solution sur un service de Pierre Brochard pour donner l'avantage aux siens (68-69). Il reste encore 15 secondes à défendre, les tourangeaux ont la dernière possession mais notre défense est efficace, le dernier shoot est manqué... mais l'arbitre siffle une faute sur le rebond qui donne 2 LF à nos adversaires sur le buzzer, que le meneur se charge de convertir pour offrir la victoire à son équipe.
 
Même si le résultat est secondaire, on a pu assister à un vraie fin de match au cordeau, ce qui est intéressant pour la suite de la saison. Attention tout de même, il faudra se montrer plus intensif défensivement qu'en 1ère mi-temps si l'on veut avoir une chance de gagner des matchs à l'extérieur en championnat. Procaine séance de travail collective ce lundi 14 septembre à 21h au gymnase Marcel Carné face à St Pierre des Corps (PNM).
 
La marque :

Vineuil : Guillaume 0, Razafindrabé 8, Brochard 20, Dolbeault 11, Groisil 2, Lima 5, Akoman 2, Atepou 16, Chevallier 6.



La Nouvelle République (jeudi) :

Les basketteurs de Vineuil à Tours

Vineuil (N3) n'a pas joué, hier soir à Ormes. « Nos adversaires avaient quelques problèmes d'effectif, explique Guillaume Dubois. Et, de notre côté, nous avions un peu besoin de souffler. En revanche, nous disputerons bien un match, ce soir à Tours, face à la réserve de l'UTBM, une équipe que nous avons déjà affrontée en début de préparation (60-53 pour Vineuil). »
 
La Nouvelle République (samedi) :
 
Vineuil dans le dur à Tours
 
Il semblerait que les Vinoliens de Guillaume Dubois aient mis plus de temps que prévu à descendre du bus, jeudi soir à Tours. Les vingt minutes d'échauffement dont ils ont disposées avant d'affronter la réserve de l'UTBM n'ont pas été suffisantes pour leur permettre d'attaquer le match dans les meilleures conditions. « On s'est pourtant créé de bonnes situations, commente l'entraîneur vinolien Guillaume Dubois. Mais il n'y avait rien à faire : trop de maladresse ! » [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République
 

 

samedi 5 septembre : MATCH AMICAL CONTRE barjouville

Vineuil SB / Barjouville SCL : 72-60 (18-16, 17-18, 18-15, 19-11).


Un deuxième match de préparation avec un effectif restreint puisque seulement 7 joueurs du groupe de 13 de NM3 étaient disponibles ce samedi, auxquels est venu s'ajouter Jean-Baptiste Leroy qui évolue habituellement en équipe réserve.

Encore en phase de peaufinage des réglages tant offensifs que défensifs, les vinoliens se sont imposés face à une équipe qui figure une nouvelle fois dans notre poule en championnat cette saison. Sans véritable intérieur, les joueurs d'Eure-et-Loire ont pourtant joué avec leurs armes et ont tenu une grosse partie de la rencontre. Les locaux, quant-à-eux, ont souffert dans la constance et l'application des nouveaux principes de jeu, mais se sont appliqués à trouver les bonnes solutions. Un match qui a donc permis de faire progresser le collectif malgré les absences. Il reste encore 3 rencontres avant de débuter le championnat... le temps est compté !

La marque :

Vineuil : Razafindrabé 10, Brochard 8, Leroy 4, Dolbeault 13, Groisil 4, Lima 14, Akoman 2, Chevallier 17.



La Nouvelle République (vendredi) :

Vineuil va bosser son jeu placé

Il a un week-end chargé, Guillaume Dubois. L'entraîneur vinolien, parallèlement au week-end dit « de cohésion » qu'il va passer avec ses joueurs de l'équipe première, match amical en prime samedi soir contre Barjouville et Urban trail de Blois (12 km) dimanche matin, coachera également les deux matchs de l'équipe féminine (PNF) à Montlouis, samedi après-midi face à Mont (PNF) et dimanche contre une équipe angevine. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 
La Nouvelle République (dimanche) :
 
Vineuil fait la différence dans le dernier quart-temps
 
Guillaume Dubois ne devait disposer que de sept joueurs, samedi soir à Vineuil, pour le deuxième match de préparation de la formation loir-et-chérienne. Il en a finalement aligné huit puisque Jean-Baptiste Leroy, un garçon qui évoluera cette saison en prénationale, avec l'équipe réserve, est venu ajouter une rotation bienvenue sur les postes intérieurs. [...]
 
Suite de l'article sur le site de La Nouvelle République.
 

 

VENDREDI 28 AOût : MATCH AMICAL CONTRE TOURS

Vineuil SB / Union Tours 2 : 60-53 (19-6, 12-18, 23-18, 6-11).

Premier match de préparation pour les vinoliens après 15 jours de travail intensif aux entraînements. Les joueurs étaient impatients de retrouver le goût de la compétition, et le public était également nombreux pour assister à cette entame de la saison. L'occasion de découvrir le nouveau visage de notre équipe première, avec 3 nouvelles têtes : Pierre Brochard, Johan Dolbeault et Maxime Guillaume.

Ce sont les vinoliens qui rentrent le mieux dans la rencontre. Le rythme est soutenu, l'attaque efficace et la défense hermétique. Les tourangeaux ne trouvent pas les solutions offensives et l'écart grimpe rapidement (15-2 à la 7ème, 19-6 à la fin du 1er QT). Le but de ces rencontres étant d'expérimenter les formes de jeu vues aux entraînements, le changement de structure offensive dans le 2ème QT fait perdre de l'effacacité, ce dont profitent nos adversaires pour revenir au score avant la pause (31-24). Au retour des vestiaires, les verts et blancs se remettent en marche dans un 3ème QT offensif. Les 10 dernières minutes seront l'occasion de travailler un nouveau système de jeu qui ne porte pas ses fruits, permettant aux tourangeaux de terminer le match en réduisant l'écart.

Nous avons vu du bon et du moins bon pour cette première sortie de la saison. Mais une chose est sûre, les joueurs ont mis de l'envie dans leur prestation, ce qui reste la base de la réussite collective. Prochain test le samedi 5 septembre à 20h contre Barjouville, toujours à Marcel Carné.

Pour voir les photos du match, rendez-vous sur notre page Facebook.

La marque :

Vineuil : Guillaume 4, Camara 2, Razafindrabé 7, Brochard 10, Delourme 7, Dolbeault 2, Groisil 0, Lima 2, Akoman 6, Atepou 14, Chevallier 6, Cizeau 0.

Tours : Gonzalez 3, Nzoungou 6, Héry 8, Dzizmedian 3, Da Costa 10, Lemaire 0, Ledoux 17, Cadiau 4, Ferber 2, Mbala 0



La Nouvelle République (vendredi) :

Vineuil joue son premier match de préparation

Les Vinoliens jouent ce vendredi leur premier match de préparation de la saison, après quinze jours d'un entraînement physique intense. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.

La Nouvelle République (dimanche) :

Le nouveau visage vinolien

Le gymnase Marcel-Carné de Vineuil avait pris des allures de salle des fêtes, ce vendredi soir. Pour leur premier match de préparation de la saison, Guillaume Dubois et ses joueurs ont attiré un nombreux public pour assister à leurs premières évolutions en situation. Et chose que l'on était peu habitué à voir les saisons précédentes, un fort contingent de l'ADA Blois, joueurs comme supporters, étaient de la fête. Tortosa, Thibedore, Gabsi et consorts étaient venus rendre visite à leur pote Pierre Brochard qui porte cette saison les couleurs vinoliennes. [...]

Suite de l'article sur le site de la Nouvelle République.
 

 

Reprise de l'entraînement pour la NM3

Finies les vacances... Ce lundi 17 août sonnait la reprise des entraînements pour les joueurs de l'équipe première, qui se sont donc retrouvés au gymnase Marcel Carné sous la houlette de leur nouvel entraîneur, Guillaume Dubois. La quasi-totalilité de l'effectif était présent pour ce premier rendez-vous de la saison puisque ne manquait que Moïse Camara - retenu par des obligations professionnelles - et la dernière recrue Ismaël Houmenou qui n'arrivera sur la région qu'à la fin du mois d'août.

Cette première séance a été animée par le préparateur physique Mickaël Vaton, qui interviendra 5 fois pendant les premières semaines d'entraînement pour gérer la partie athlétique. Pendant plus d'une heure, Mickaël avait préparé des ateliers physiques mélant des exercices de vitesse, de vivacité, de force et de renforcement musculaire. Un bon moyen pour les joueurs de retrouver leurs sensations. Enfin, la séance s'est terminée par une série de shooting d'une trentaine de minutes.

Globalement, l'état physique des troupes est plutôt bon, les joueurs se sont donnés à fond sur cette première séance. Mickaël reviendra mercredi et vendredi pour continuer ce travail athlétique alors que mardi et jeudi, Guillaume commencera la mise en place du collectif offensif et défensif, afin de pouvoir travailler ces aspects lors du premier match amical le vendredi 28 août face à Tours.

Pour rappel, voici le programme des matchs de préparation d'ici la reprise du championnat :
  • Vendredi 28 août à 20h30 contre l'UTBM 2 (Union Tours, NM3) à Marcel Carné
  • Samedi 5 septembre à 19h contre Barjouville (NM3) à Marcel Carné
  • Mercredi 9 septembre à 20h contre Ormes (NM3) à Ormes
  • Jeudi 10 septembre à 20h30 contre l'UTBM 2 (NM3) à Tours Monconseil
  • Lundi 14 septembre à 20h30 contre St Pierre des Corps (PNM) à Marcel Carné
  • Samedi 19 septembre à 18h contre l'Union Elite 93 (NM3) au Palais des Sports de Blois
 
 

Calendrier de la saison 2015-2016

Date Locaux Visiteurs
26/09/2015 VINEUIL SB ES ORMES BB
03/10/2015 ALM EVREUX 2 VINEUIL SB
10/10/2015 VINEUIL SB ALERTE JUVISY
17/10/2015 USM MALAKOFF VINEUIL SB
31/10/2015 VINEUIL SB VAL DE SEINE BB
07/11/2015 ESC TRAPPES SQ VINEUIL SB
14/11/2015 US MARLY-LE-ROI VINEUIL SB
28/11/2015 ES VIRY-CHATILLON BB VINEUIL SB
05/12/2015 BARJOUVILLE SCL VINEUIL SB
12/12/2015 VINEUIL SB AS BON CONSEIL
09/01/2016 LE MEE SPORTS VINEUIL SB
16/01/2016 ES ORMES BB VINEUIL SB
23/01/2016 VINEUIL SB ALM EVREUX 2
30/01/2016 ALERTE JUVISY VINEUIL SB
06/02/2016 VINEUIL SB USM MALAKOFF
13/02/2016 VAL DE SEINE BB VINEUIL SB
27/02/2016 VINEUIL SB ESC TRAPPES SQ
05/03/2016 VINEUIL SB US MARLY-LE-ROI
12/03/2016 VINEUIL SB ES VIRY-CHATILLON BB
19/03/2016 VINEUIL SB BARJOUVILLE SCL
02/04/2016 AS BON CONSEIL VINEUIL SB
09/04/2016 VINEUIL SB LE MEE SPORTS

SAISON 2015-2016


Composition de la poule G


BARJOUVILLE SCL


VINEUIL SB


ES ORMES BB


ALM EVREUX 2


AS BON CONSEIL


LE MEE SPORTS MELUN


ESC TRAPPES SQ


US MARLY LE ROI


ALERTE JUVISY


ES VIRY CHATILLON


USM MALAKOFF


VAL DE SEINE BASKET